Forteresses en France

France : des forteresses aux folies

Les terres du Languedoc-Roussillon furent un perpétuel objet de conflits et de convoitises. La construction de nombreux châteaux militaires en témoigne. L’invasion romaine, puis les luttes entre musulmans, wisigoths et Francs, la croisade contre les Albigeois, et la guerre de Cent ans, firent jaillir au fil des siècles des monuments architecturaux qui, aujourd’hui, accueillent les visiteurs. Les fans d’histoire peuvent se régaler à la vue de fortifications militaires comme de ravissants châteaux Renaissance.
 
Les XII et XIIIe siècles virent l’édification des châteaux cathares. Les défenseurs de la religion cathare, nommés Albigeois, édifièrent des forteresses perchées en haut de pitons rocheux. En 1209, lorsque le Pape Innocent III lança une répression sans merci, les hérétiques se réfugièrent dans ces murs du  » bout du monde » et livrèrent bataille pendant près d’un siècle. En Corbières, subsistent les derniers vestiges de cette guerre religieuse à travers les forteresses de Queribus, Peyreperthuse, Lastours.
Au XVIIe et XVIIIe siècles, l’architecture militaire laissa la place à l’architecture civile qui s’épanouit, profitant des retombées de la paix retrouvée et de la prospérité économique. On trouve les plus beaux exemples de ces châteaux respirant le luxe et le raffinement dans la région de Montpellier. Le château viticole de Flaugergues, édifié en 1690, d’un style italianisant, présente un surprenant escalier à voûtes à clés pendantes sur trois niveaux et de magnifiques jardins. Les parcs des châteaux d’Alco et d’O sont également princiers. Le château Renaissance de Castries étale sa longue galerie de 32 m. Un aqueduc de 7 km alimente les jardins. Les salons de réception du château d’Assas, sont splendides.