Le Musée d’Orsay

C’est dans une ancienne – et magnifique – gare qu’on a choisi d’installer le musée du XIXe siècle. D’où son nom : naguère, c’était là qu’on prenait le train pour se rendre à Orléans, via Orsay, dans la banlieue sud de Paris. Aujourd’hui, il s’agit d’un des musées les plus originaux et les plus fréquentés de Paris. Il faut dire qu’on peut y voir, entre autres, des œuvres de Manet, Monet, Renoir et Van Gogh et qu’à eux seuls, ces quatre-là déplacent des foules. À notre tour, glissons-nous parmi les visiteurs.
C’est une impression d’immensité qui nous frappe lorsque nous pénétrons dans le vaste hall du musée. Tout au sommet, la verrière, qui culmine à 32 mètres, est soutenue par une spectaculaire armature métallique, typique de l’architecture de la fin du XIXe siècle (le bâtiment fut inauguré en 1900). À cadre original, musée original : les collections qu’on a rassemblées là sont destinées à donner une idée de l’ensemble de la création artistique entre 1848 et le début du XXe siècle. C’est pourquoi, outre la peinture et la sculpture, on trouvera aussi des photographies, des œuvres relevant des arts décoratifs (vaisselle, mobilier Art Nouveau) des maquettes et des plans d’architecture. Par exemple, au rez-de-chaussée, tout au fond du hall, on ne manquera pas d’aller voir une maquette du quartier de l’Opéra : installée en sous-sol (ce qui la dérobe aux regards), elle est surmontée d’une vitre épaisse sur laquelle on peut marcher, en ayant, donc, le palais Garnier à ses pieds…
Après avoir vu, au rez-de-chaussée, Le déjeuner sur l’herbe de Manet, L’atelier du peintre de Courbet L’Angélus de Millet… et jeté un coup d’œil aux grands tableaux d’histoire, nous montons à l’étage pour aller saluer Cézanne, Redon, Degas, Van Gogh… Et c’est en redescendant que nous visitons le niveau médian, où nous attendent, entre autres, des chefs-d’œuvre dus à la main ou plutôt au ciseau de Rodin ou Camille Claudel.

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.