Les merveilleuses tables alsaciennes

Entre les Vosges et le Rhin, ce petit terroir ressemble à un pays de cocagne destiné aux gourmets. Le vignoble alsacien régalera tous les connaisseurs tandis que les amateurs de bière seront aux anges. Mais quid des végétariens ? L’Alsace est, en effet, le pays de la choucroute et des saucisses. Ne tournez surtout pas les talons, car il vous restera les merveilleuses pâtisseries, les tartes aux fruits, le fromage blanc frais au coulis de framboises, et le fameux kougelhopf, brioche aux raisins secs et aux amandes que l’on peut manger à tous les repas.

Et si l’incroyable jovialité alsacienne tenait son origine de ses merveilleuses tables ? Poussons la porte d’une winstub et prenons place à l’une de ces tables, en espérant que l’on s’en relèvera indemne… A l’apéritif, on vous servira un crémant, vin blanc pétillant et léger, un sylvaner, vin blanc léger, ou encore un muscat si vous aimez les vins doux. Vous pourrez préférer la bière, qui accompagne aussi bien les repas alsaciens que le vin. Avec un brin de chance, elle aura été brassée sur place comme c’est souvent le cas en Alsace. En entrée, le foie gras s’impose, il s’accompagne à merveille d’un gewurztraminer capiteux. Pour le plat de résistance, les plus traditionnels choisiront la choucroute ou le coq au vin, mais n’oubliez pas la poularde aux morilles, la truite des Vosges, la matelote d’anguilles ou le civet de gibier, arrosés selon, d’un riesling, vin blanc subtil, ou d’un pinot noir, pour ceux qui préfèrent le vin rouge. Attention, le munster, ce terrible fromage alsacien, fait son apparition. Ne le respirez surtout pas, mangez-le et terminez avec une gorgée de gewurztraminer, c’est un moment de pure anthologie. En dessert, si vous êtes encore vivants… vous ne résisterez pas aux tartes ou au kougelhopf – brioche aux raisins – en dégustant un verre de kirsch. Espérons que cette liqueur de cerise ne vous expédiera pas dans les pommes…

Les vendanges tardives

Certaines années, lorsque l’automne a été particulièrement beau, on procède à une seconde récolte, ou vendange tardive. Les raisins sont alors exceptionnels, cherchez cette mention sur les étiquettes, elle est gage de qualité.

La choucroute

Fabriquée à base de chou fermenté au sel, elle est servie avec de la charcuterie, et des pommes de terre bouillies. On peut également y ajouter des truffes. La bière alsacienne ou le riesling l’accompagnent parfaitement.

Les marcairies des Vosges

Ces fermes-auberges des Vosges, servent le repas marcaire aux randonneurs. Les plats de la ferme à base de viande et de pommes de terre sont très copieux, goûtez au siesskas, fameux fromage blanc frais au kirsch.

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.