Sites et monuments en France

Sites et monuments en France : de la Tour Eiffel au Pont du Gard

Bergère d’immenses troupeaux de touristes, la Tour Eiffel a beau être grande et belle, elle n’est certes pas le seul monument de France à mériter l’hommage d’une visite. Tenez, pour oublier un temps ce monde tout bruissant des sonneries des portables, si vous alliez visiter les sites préhistoriques du Périgord ? À moins qu’amateur d’antiquités plus modernes vous n’alliez voir le Pont du Gard, près de Nîmes ou le théâtre romain d’Orange un peu plus au nord ? C’est votre siècle que vous aimez ? Rassurez-vous, il y en a pour vous aussi.
Certaines régions de France étaient habitées dès la préhistoire. Des preuves ? Parois de grottes peintes ou gravées, dans le Périgord (et pas seulement à Lascaux !) ; gravures rupestres de la Vallée des merveilles dans les Alpes maritimes ; dolmens et menhirs en Bretagne, autour de Carnac.
Les Gaulois n’étaient pas de grands constructeurs : ils ne nous ont rien laissé, les vilains ! Heureusement les Romains les ont envahis : de là une floraison de monuments, surtout en Provence où il fait presque aussi chaud qu’à Rome : Arles, Saint-Rémy-de-Provence, et Orange seront les principales étapes de l’amateur d’antiquités romaines. Un peu plus au nord, non loin de Romans-sur-Isère, un certain facteur Cheval (1836-1924), quelque peu illuminé, a bâti à sa mesure le palais de ses rêves selon une architecture à la fois naïve et fantastique.
Outre l’inoubliable Pont du Gard, vous verrez encore beaucoup de ponts romains en France : vous les comparerez avec le pont de Tancarville et surtout le pont de Normandie, conçus eux, pour les chars à essence.
De là, revenant à Paris pour un dernier adieu à la Tour Eiffel, arrêtez-vous donc à Giverny où sont les jardins que Claude Monnet a transposés dans ses toiles .
Bien sûr, vous n’avez pas tout vu : les moulins d’Anjou, les maisons troglodytes des bords de Loire, les salines d’Arc-et-Senans… Ce sera pour un prochain voyage.