Bien boire et manger à Paris, c’est possible !

Evidemment, il ne pousse pas grand-chose à Paris : en dehors du vin de Montmartre (une affreuse piquette) et du miel récolté sur les toits de l’Opéra, on n’y produit strictement rien ! Qu’à cela ne tienne, Paris sait y faire pour attirer les bons produits du terroir et les meilleurs cuisiniers du pays : elle reste ainsi une destination privilégiée pour tous les gourmets du monde. Pas besoin d’aller ailleurs pour déguster un grand cru ou partager un repas quatre étoiles avec des amis…

Rien ne remplacera jamais le plaisir qu’éprouve le citadin intoxiqué par les émanations de monoxyde de carbone à l’idée d’acheter son fromage à la ferme et son vin chez le vigneron : c’est entendu. Ceci dit, le Parisien n’est pas obligé de se nourrir uniquement de surgelés, d’aliments lyophilisés et de hamburgers assaisonnés au ketchup : il peut trouver des produits frais toute l’année (ils sont souvent même plus frais qu’en région, les halles de Rungis étant particulièrement bien achalandées) et, si le cœur lui en dit, faire toutes ses courses dans l’un ou l’autre des nombreux marchés animés de la capitale. S’il n’a pas le temps d’aller jusqu’au producteur, le producteur vient à lui ! Privilège de capitale !

Même s’il est généralement rassurant de cuisiner soi-même ce qu’on mange (au moins on sait ce qu’il y a dans les plats !), il est parfois très agréable de se laisser tranquillement servir dans un bon restaurant, après avoir longuement salivé devant le menu et la carte des vins. De ce point de vue, Paris offre l’embarras du choix : du petit bistrot de quartier à la grande brasserie, du bar à vin au restaurant de luxe, du bar à tapas à la pizzeria, il y en a pour tous les goûts et tous les appétits. Attention toutefois aux arnaques qui sont légion et vous laisseront des regrets amers : ne vous laissez pas attirer dans des gargotes clinquantes où l’on vous montrera un menu interminable rédigé en plusieurs langues et où l’on vous servira un repas soi-disant typiquement français qui vous fera même regretter la cuisine de votre belle-mère. Certains quartiers sont spécialisés (le quartier Saint-Séverin, les Halles ou Bastille par exemple) : on vous aura prévenus !

Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.