Sports nautiques

Baigné par des centaines de kilomètres de côtes, l’hexagone est l’un des plus grands terrains de sports nautiques d’Europe. Si vous aimez les bons grains et si la fraîcheur ne vous fait pas peur, vous choisirez la Bretagne, la Normandie ou la Picardie pour les sports de voile. Si vous ne jurez que par les vagues, en bon surfeur qui se respecte, mettez le cap sur la Côte Atlantique. Enfin, si c’est sous l’eau que vous souhaitez aller, une seule destination : la presque exotique Méditerranée.

La France élève des marins depuis si longtemps que l’on ne sait même plus quand cela a commencé. Eric Tabarly, Alain Colas, Florence Arthaud, etc. La voile a ses grands noms, mais en fait c’est la mer tout court qui est une grande affaire française. Si tous les sports nautiques se pratiquent partout, certaines régions ont leurs spécialités : à vous de choisir la vôtre. La Bretagne est une région traditionnellement attachée à la pratique de la voile sous toutes ses formes : planches, dériveurs, petits catamarans ou bateaux de croisière, monocoques ou multicoques. Les clubs y sont nombreux, notamment la fameuse école des Glénans qui forme « à la dure » de vrais marins dans l’archipel du même nom. Ces dernières années, les Glénans ont essaimé dans d’autres régions ainsi qu’à l’étranger. Le rivage Atlantique, littéralement assailli par les vagues de l’Océan, est évidemment le royaume du surf et du body-board. Lacanau-Océan et Biarritz accueillent chaque année des compétitions internationales, c’est dire la hauteur des vagues qui roulent sur ces côtes. La chaude Méditerranée, enfin, offre de très beaux spots de plongée sous-marine. Plus la température est élevée, plus la faune et la flore gagnent en variété et en couleurs, et plus agréable est le séjour dans l’eau.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.