Quoi de neuf ? La nature !

 

Loin de la civilisation moderne et contemporaine, loin des villes grouillantes et polluées, loin des musées poussiéreux et épuisants, loin des sites monumentaux envahis par les baraques à frites et les cars de touristes, loin des cafés branchés vibrant au rythme de la musique techno, vous n’aspirez qu’à une chose : reprendre contact avec la nature, découvrir des paysages à couper les souffle, sentir le vent sur votre visage… Heureusement, c’est encore possible. Respirez, vous êtes en France !

Oui, parfois, cela nous fait du bien d’oublier le monde technologique tel que nous nous le sommes vaillamment construit. Parfois, cela nous fait du bien de redécouvrir que l’Homme n’est pas à l’origine de tout, et qu’il y a encore des paysages qui ne lui doivent absolument rien. Et face à tant de beauté naturelle, face à ces splendeurs millénaires, nous nous sentons, tout à coup, très petits, très mortels donc très vivants. Penauds, nous éteignons nos téléphones portables, nous oublions le cours de la bourse et nos querelles mesquines, et nous ouvrons grands les yeux. Nous sommes seuls, à pieds, dans le Ballon des Vosges, au sommet d’un pic enneigé, devant les volcans d’Auvergne, dans les campagnes verdoyantes de Normandie, à l’extrémité d’un cap battu par les flots en Bretagne, quelque part dans l’arrière-pays provençal, perdus au milieu de la forêt de Brocéliande… Nous admirons des plaines infinies, des lacs lisses comme des miroirs, des reliefs montagneux et des vallées profondes, de prodigieuses chutes d’eau, la fascinante garrigue et l’horizon méditerranéen. Nous sommes seuls et soudain, nous nous taisons. Nous entendons alors le chant d’un oiseau, les pas d’un petit animal qui s’enfuit à notre approche, le bruit de la pluie qui commence à tomber. Ce n’est qu’un orage passager, abritons-nous. Tout à l’heure, le ciel sera encore plus beau, encore plus vaste, nettoyé, limpide.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.