Les saveurs méridionales

L’ail et huile d’olive sont à la Provence ce que le beurre salé est aux Bretons, un agrément quotidien. Ce goût du sud parfume les recettes des plus simples aux plus élaborées. Les plats méridionaux, très variés, utilisent aussi de nombreuses épices et herbes, subtilement dosées qui donnent saveur et couleur, une fois dans l’assiette… Alors quand vous viendrez ici, goûtez les spécialités, salées, sucrées et régalez-vous!

Premièrement, merci aux Grecs d’avoir introduit l’olivier, il y a bientôt 3000 ans en Provence. La cuisine méridionale, très imprégnée d’olive sous toutes ses formes (à déguster, en huile, etc.), vous réserve des menus variés aux accents de romarin, de sauge, de sarriette ou d’estragon. Simples et authentiques, les caviars d’aubergines, tomates au basilic, poivrons marinés, tapenade (purée d’olives noires et de câpres à tartiner), ou les grillades saupoudrées avec doigté d’herbes de Provence (mélange provenant de la garrigue, incluant, origan, fenouil et thym) vous font apprécier des recettes savoureuses et parfumées. Les mets traditionnels plus élaborés comme la fameuse bouillabaisse, à base de rascasse, de grondin, de congre, agrémentée de crustacés et relevée par un mélange épicé (safran, huile d’olive, ail, thym, laurier) et couronnée de rouille ou la daube, préparation mijotée de bœuf relevée et parfumée d’épices et d’herbes ainsi que de quelques écorces d’oranges, demandent, elles, beaucoup de temps et d’ingrédients ! Rassurez-vous, beaucoup de restaurant les affichent au menu, alors régalez-vous !… D’autres spécialités se sont fait une solide réputation, les Calissons d’Aix à base de pâte d’amande et de melon, les fruits confits d’Apt, sans oublier les navettes de Marseille ou les vins rosés ou rouges : à la vôtre !

Histoires d’olives

L’olivier est productif tous les 2 ans, à partir de l’âge de 4 ans. Pour obtenir un litre d’huile d’olive, il faut 5 à 6 kilogrammes d’olives.

Les pâtes au pistou

Les pâtes au Pistou ravissent les tablées ! Facile, il suffit de mélanger basilic frais, ail écrasé et huile d’olive dans un bol jusqu’à obtenir une pâte onctueuse. Au dernier moment, verser la préparation sur les pâtes chaudes… Un régal !

Related posts:

3 comments

  1. Cet article sent bon le sud : chez moi ! :)

  2. Ces photos mettent l’eau à la bouche !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>