Etretat, les falaises mais pas seulement !

La renommée d’Etretat n’est plus à faire. La station balnéaire normande propose un point de vue étonnant sur des falaises sculptées par la mer : l’Aiguille et les trois portes sont ainsi les éléments phares d’un décor fabuleux apprécié aussi bien par les touristes que par les artistes. Gustave Courbet, Eugène Boudin, Matisse, Jean-Baptiste Corot, Eugène Delacroix ; on ne compte plus les maîtres de talent ayant séjourné à Etretat pour croquer les fameuses falaises d’aval et d’amont.

A la fin du XIXe siècle, Claude Monet qui entreprit de longs et fréquents séjours sur place, allait immortaliser le site grâce à sa toile « Aiguille, vue de haut de la falaise ».

Les écrivains illustres rendirent le même hommage à ce paysage exceptionnel. Victor Hugo et Samuel Beckett adoraient Etretat, Alexandre Dumas y possédait une maison, Guy de Maupassant y fit construire une villa et André Gide s’y maria.

En outre, l’intérêt de la ville ne se limite pas à son cadre fabuleux. L’église, de style roman d’un côté et gothique de l’autre, qui fut construite au début du millénaire, est classée monument historique. Evocation plus sombre, le musée Nungesser et Coli, les deux aviateurs qui, en mai 1927, tentèrent une traversée transatlantique à bord de l’Oiseau Blanc. C’est au dessus d’Etretat qu’on les aperçut pour la dernière fois.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.