Bayonne

Bayonne, fête et douceur de vivre

Bayonne séduit tous ceux qui l’approchent, il s’y conjugue l’esprit de la fête et la douceur de vivre. Naguère aux mains des Anglais comme sa consœur Bordeaux, Bayonne a désormais l’âme basque. Loin de l’agitation des stations balnéaires du bord de mer, Bayonne possède un charme spécial, une douceur de vivre unique. Et pour ceux qui ne peuvent pas se passer de la mer ou de la montagne, elles ne sont pas loin. Bayonne est fameuse pour ses férias qui sont célébrées les premiers jours d’août, mais l’esprit de la fête, dans la plus pure tradition basque, y règne toute l’année.

A l’instar de Bordeaux, Bayonne demeura aux mains des Anglais durant plus de trois siècles. La fin de la guerre de cent ans marqua son retour au royaume français. Un chenal lui procurant un accès à la mer dès le seizième siècle, la ville arma de nombreux navires corsaires au XVIIIe siècle. Aujourd’hui, ses chalutiers sont spécialisés dans la pêche à la morue. La ville est surtout connue pour son jambon et ses fêtes : les fameuses fêtes de Bayonne. Pendant cinq jours, la ville danse aux sons des musiques basques. Les courses de vachettes alternent avec les corridas. La ville ne dort plus.

En dehors de ces festivités, on goûte à Bayonne cette douceur de vivre propre au pays basque. On y sent le parfum de la mer et celui de la montagne, toutes deux si proches. On ne se lasse pas de la vieille ville : ses maisons à colombages, sa cathédrale Sainte-Marie, son cloître, à deux pas. En traversant ses ruelles, on peut sentir le parfum du chocolat s’échappant d’une échoppe, c’est en effet à Bayonne que le cacao fut introduit au XVIIe siècle par des juifs chassés d’Espagne. Le jardin botanique offre de tout autres senteurs. C’est un jardin d’inspiration japonaise, situé sur les remparts de la vieille ville, près du Château-Vieux.

Pour les amateurs d’art, le musée Bonnat fait partie des plus beaux musées français. On peut y voir des tableaux de Rubens, Goya, Ingres, Degas ou encore du Greco.

Les fêtes de Bayonne

Le premier mercredi du mois d’août, les fêtes de Bayonne mettent le feu à la ville. Cinq jours durant, courses de vachettes, corridas et bals se succèdent dans une atmosphère conviviale. Puis c’est la féria de l’Assomption, le 15 août.

Le jambon de Bayonne

L’histoire raconte qu’un porc noyé dans une source d’eau salée donna naissance à cette spécialité. Les porcs sont nourris de glands, ce qui donne ce goût si particulier au jambon.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.